Tag Archives: CDE

Revalorisation des déchets inertes entrants à 70 %

CDE-SODEXTRA-027
Lees het gehele artikel

Basée sur le Plateau de Saclay, à 15 km au sud de Paris, la société française Sodextra S.A., spécialiste dans l’accueil et le retraitement des déchets du BTP, a investi dans une usine de revalorisation par voie humide des déchets inertes de construction, de démolition et d’excavation conçue sur mesure par CDE, les experts de l’industrie. Cela a marqué le début de son aventure dans le retraitement par voie humide, lui permettant de revaloriser en moyenne 70 % des terres inertes alimentées et de produire du sable et des agrégats à très haute valeur ajoutée. 

La nouvelle usine traite actuellement des matériaux à plus de 135 tonnes par heure, et produit six fractions différentes dont trois sables et trois graviers. La nouvelle offre de produits ainsi lancée ouvre la voie vers de nouveaux marchés.

Actuellement, l’entreprise familiale de troisième génération accueille un million de tonnes de matériaux par an de déchets de tout type. Un volume substantiel qu’elle espère encore augmenter grâce à son investissement dans la technologie CDE et la revalorisation de terres inertes. Le plus grand défi de l’entreprise était auparavant de traiter les déchets inertes extrêmement variables qui entrent dans l’installation.

La solution développée par CDE pour répondre à cette problématique est unique. Elle comprend une combinaison de technologies modulaires signées, telle que l’unité de débourbage à palettes AggMaxTM, le système de classification et d’essorage EvoWashTM comprenant les technologies brevetées de criblage Infinity et de séparation par densité CFCU (classificateur hydraulique par contre flux) qui classe les matériaux de gravité spécifique différente pour maximiser la qualité et la valeur de la matière première. Le traitement du sable développé pour Sodextra est une première en Europe. Son originalité réside dans le fait que la solution fait appel à des technologies habituellement utilisées dans le traitement des sables industriels, type sable siliceux ou autre sable de fracturation.

L’unité de débourbage AggMAX 250_.

L’installation permet de revaloriser les déchets inertes en minimisant le recours à l’eau. Le retraitement des eaux usées opéré par l’AquaCycleTM de CDE, une solution unique de gestion de l’eau, peut être appliqué à des tonnages élevés. L’AquaCycleTM est une unité compacte et simple d’utilisation, très efficace pour minimiser la consommation d’eau extérieure, précieuse et coûteuse, en garantissant le recyclage jusqu’à 90% de l’eau de traitement pour une recirculation immédiate dans le process.

L’usine traite des matériaux autrefois destinés à la mise en décharge et fabrique toute une gamme de produits dont trois sables: un sable fin ou « sablon » 0-250 um, un sable 0-2 mm et un sable 0-4 mm ; et trois agrégats: un 4-10 mm, un 10-20 mm et un +20 mm, tous prêts à être utilisés dans des projets de construction en région parisienne dès la sortie du convoyeur.

« Notre installation CDE produit des agrégats de haute qualité que nous appelons désormais « éco-gravier » ou « éco-sable ». Ce sont des matériaux de très haute qualité qui se rapprochent des matériaux naturels », explique M. Bottemanne, le directeur général de Sodextra.

L’usine est opérationnelle depuis plus d’une année complète et répond avec succès à tous les objectifs de Sodextra : revaloriser davantage les sols inertes, fournir des graviers éligibles aux spécifications du béton, et réaliser une installation qui occupe un espace minimal.

Pour plus d’informations sur CDE et ses solutions, visitez CDEGlobal.com.   

Sodextra S.A. revalorise 70% des déchets inertes entrants avec la solution de traitement par voie humide développée par CDE

Sodextra
Lees het gehele artikel

Basée sur le Plateau de Saclay, à 15 km au sud de Paris, la société française Sodextra S.A., spécialiste dans l’accueil et le retraitement des déchets du BTP, a investi dans une usine de revalorisation par voie humide des déchets inertes de construction, de démolition et d’excavation conçue sur mesure par CDE, les experts de l’industrie. Cela a marqué le début de son aventure dans le retraitement par voie humide, lui permettant de revaloriser en moyenne 70 % des terres inertes alimentées et de produire du sable et des agrégats à très haute valeur ajoutée. 

La nouvelle usine traite actuellement des matériaux à plus de 135 tonnes par heure, et produit six fractions différentes dont trois sables et trois graviers. Une nouvelle offre de produits a ainsi pu être lancée ouvrant vers de nouveaux marchés.

Actuellement, l’entreprise familiale de troisième génération accueille un million de tonnes de matériaux par an de déchets de tout type. Un volume substantiel qu’elle espère encore augmenter grâce à son investissement dans la technologie CDE et la revalorisation de terres inertes. Le plus grand défi de l’entreprise était auparavant de traiter les déchets inertes extrêmement variables qui entrent dans l’installation.

La solution développée par CDE pour répondre à cette problématique est unique. Elle comprend une combinaison de technologies modulaires signées, telle que l’unité de débourbage à palettes AggMaxTM, le système de classification et d’essorage EvoWashTM comprenant les technologies brevetées de criblage Infinity et de séparation par densité CFCU (classificateur hydraulique par contre flux) qui classe les matériaux de gravité spécifique différente pour maximiser la qualité et la valeur de la matière première. Le traitement du sable développé pour Sodextra est une première en Europe. Son originalité réside dans le fait que la solution fait appel à des technologies habituellement utilisées dans le traitement des sables industriels, type sable siliceux ou autre sable de fracturation.

L’installation permet non seulement de revaloriser les déchets inertes, mais elle le fait tout en ayant recours au moins d’eau possible. Le retraitement des eaux usées opéré par l’AquaCycleTM de CDE, une solution unique de gestion de l’eau, peut être appliqué à des tonnages élevés. L’AquaCycleTM est une unité compacte et simple d’utilisation très efficace pour minimiser la consommation d’eau extérieure, précieuse et couteuse, en garantissant le recyclage de jusqu’à 90% de l’eau de traitement pour une recirculation immédiate dans le process.

L’usine traite des matériaux autrefois destinés à la mise en décharge et fabrique toute une gamme de produits dont trois sables: un sable fin ou “sablon” 0-250 um, un sable 0-2 mm et un sable 0-4 mm ; et trois agrégats: un 4-10 mm, un 10-20 mm et un +20 mm, tous prêts à être utilisés dans des projets de construction en région parisienne dès la sortie du convoyeur.

« Notre installation CDE produit des agrégats de haute qualité que nous appelons désormais « éco-gravier » ou « éco-sable ». Ce sont des matériaux de très haute qualité qui se rapprochent des matériaux naturels », explique M. Bottemanne, le directeur général de Sodextra.

L’usine a été opérationnelle depuis plus d’une année complète et a répondu avec succès à tous les objectifs de Sodextra : revaloriser davantage les sols inertes, fournir des graviers éligibles aux spécifications du béton, et réaliser une installation prenant le minimum d’espace.

Pour plus d’informations sur CDE et ses solutions, visitez cdegroup.com.